Vitiarium

Une recherche vinicole unique en son genre

Nous sommes dans les années 80. Pour défendre le patrimoine génétique de la viticulture toscane, Agricola San Felice rassemble et classe plus de 270 cépages. Après des années d’études et d’expérimentations, on redécouvre des variétés intéressantes utilisées pour améliorer les caractéristiques du Sangiovese.

TÉLÉCHARGER PDF

La recherche

terroir copy

Le Vitiarium est le vignoble expérimental le plus important de l’ensemble du domaine. Ici, à la fin des années 80, Agricola San Felice et l’Université de Florence effectuent des recherches uniques en leur genre. Pour contrer l’érosion génétique du patrimoine variétal viticole, plus de 270 espèces de raisins toscans sont recueillies et classées, pour être ensuite implantées dans une zone de 1,6 hectares, traitées, testées et analysées par Agricola San Felice.

Le résultat est l’identification de trente variétés différentes, choisies selon des paramètres analytiques et de goût, pour redécouvrir des variétés surprenantes comme l’Abrusco, l’Abrostine et surtout le Pugnitello. Le vin issu de ce cépage, commercialisé depuis 2006, a confirmé les vertus d’un champion des étiquettes toscanes.

Avec le projet Chianti Classico Gran Selezione, dont le label Sangiovese se fond avec cinq autres cépages autochtones, San Felice se fixe comme objectif de répliquer les excellents résultats obtenus avec le Pugnitello en termes de pureté, en mettant en valeur les particularités du patrimoine viticole du domaine dans la production de Chianti Classico.

Le Vitiarium San Felice conserve le patrimoine génétique de la viticulture toscane. Actuellement, par la cartographie de l’ADN de toutes les variétés, on cherche à identifier les cépages autochtones oubliés qui, même en petites quantités, sont en mesure de personnaliser et d’améliorer les caractéristiques du Sangiovese.

Photos