HISTOIRE

Bienvenue à l’ancienne Pieve San Felice Pincis. Son histoire remonte à l’époque étrusque, traverse la papauté, est contestée par les villes de Florence et de Sienne, sous la gestion alternée des familles locales. La dernière en date est celle des Grisaldi Del Taja, l’une des fondatrices du Consortium du Chianti Classico, dans la première moitié du XXe siècle. Au début des années 70 commence un nouveau modèle de développement : le domaine est acquis par le Groupe Allianz qui vise l’excellence œnologique et territoriale. Le village, grâce à un travail minutieux, est complètement restauré par des interventions qui en valorisent les caractéristiques architecturales et artistiques. La société lance un vaste programme de replantation des vignes, dans le but d’améliorer le Sangiovese ; projet soutenu par la recherche scientifique sur les cépages autochtones, en collaboration avec les Universités de Florence et de Pise. En 1982, le domaine de Campogiovanni vient s’ajouter à l’ensemble, 20 hectares de vignobles sur les collines de Montalcino, un autre domaine de grande tradition viti-vinicole. Aujourd’hui le Borgo et Agricola San Felice sont deux réalités affirmées, avec une seule âme, qui allie tradition et innovation.

PERSONNES

Le profond respect pour les gens est la tradition de ces terres. Le Groupe Allianz connaît parfaitement l’importance du bien-être de ceux qui partagent l’engagement et la passion de faire fructifier la terre. Quiconque travaille à San Felice peut être considéré comme héritier d’une société rurale évoluée, la société Toscane, qui résiste encore aujourd’hui, alors que l’agriculture est devenue affaire de technologie spécialisée. Cet esprit se reflète également dans le village, qui devient accueil, talent relationnel et humanité.

PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT

Aujourd’hui plus que jamais nous protégeons le paysage du Chianti et la beauté du Borgo, en sauvegardant les bâtiments les plus nobles mais aussi les vieux murs de pierre. L’érosion du sol est limitée par le maintien des terrasses et l’analyse permanente de l’évolution de la flore et la micro-faune. Les vignobles sont gérés par une « Viticulture de Précision », qui permet des traitements spécifiques pour chaque plante, pour un moindre impact environnemental et un produit de qualité supérieure. Une grande attention est accordée à la biodiversité des vignobles : avec les expériences du Vitiarium, des centaines d’espèces sont cultivées et étudiées depuis plus de trente ans, afin de comprendre quelle valeur elles sont susceptibles d’apporter à l’entreprise, mais aussi pour les empêcher de tomber dans l’oubli. La durabilité signifie également des projets de participation, comme ceux initiés par la Fondazione UMANA MENTE du Groupe Allianz, impliquant des jeunes aux premières armes et des personnes âgées qui veulent transmettre leurs compétences. Sans oublier les initiatives dédiées aux enfants diversement habiles ou aux prises avec des problèmes d’intégration sociale.